Skip to content

Le NPD mise sur la sécurité énergétique et le développement des énergies renouvelables

16 octobre 2009

DUNHAM – En misant sur les énergies renouvelables et l’indépendance énergétique, le Canada va non seulement réduire ses émissions de gaz à effet de serre mais également favoriser l’innovation et les emplois verts, ont affirmé Jean-Claude Rocheleau, candidat du NPD à l’élection partielle dans Hochelaga et Christelle Bogosta, candidate du NPD dans Brome-Missisquoi.

Invité à participer à une séance d’information publique, à l’initiative de Mme Bogosta, concernant un projet de construction de station de pompage à Dunham, Jean-Claude Rocheleau a discuté de cet enjeu important pour la circonscription, mais qui pourrait avoir des répercussions à l’échelle du pays.jc

« Si le projet de station de pompage va de l’avant c’est d’une part la sécurité énergétique du Canada qui s’en trouve un peu plus affaiblie mais c’est aussi notre contribution globale à la réduction des gaz à effet de serre qui va écoper », a affirmé Jean-Claude Rocheleau. « Le gouvernement actuel a déjà trop négligé notre environnement ; dire qu’il est urgent d’agir est un euphémisme. Si on va de l’avant avec cette station de pompage, ce ne sont que les États-Unis qui vont en profiter et ça va faire augmenter la production de pétrole en provenance des sables bitumineux ».

La représentante du NPD pour la circonscription de Brome-Missisquoi croit pour sa part qu’il faut miser sur l’innovation afin de développer le secteur de l’économie des énergies renouvelables.

« Le futur c’est dans l’énergie éolienne et solaire, pas dans les sables bitumineux », a affirmé Christelle Bogosta. « Les États-Unis sont en train d’étudier le dossier des sables bitumineux et on entend de plus en plus de critiques de l’autre côté de la frontière. Cette station de pompage risque de ne pas être utilisée si les États-Unis prennent la décision de ne pas exporter ce pétrole et ce sont les résidents de la circonscription qui vont payer la facture ».

Christelle Bogosta croit également que le projet de station de pompage risque de freiner l’essor de l’industrie agro-touristique qui est en pleine croissance. « On veut construire une station de pompage à un emplacement qui permettrait plutôt de développer un secteur économique durable et qui fait découvrir notre région ».execjc

Mme Bogosta croit finalement qu’il est important de favoriser la croissance des entreprises qui œuvrent dans le domaine des énergies renouvelables telles qu’AAER Énergie Éolienne de Bromont – visitée récemment par Jack Layton – ou encore Enerconcept Solutions de Magog. « Il faut leur donner les moyens de se développer et pour attirer des bons emplois ici et arrêter de ne penser qu’aux grandes compagnies pétrolières qui profitent de larges subventions ».

Photos: (En haut) Jean-Claude Rocheleau, (En bas) Jean-Claude Rocheleau accompagné de Christelle Bogosta et l’exécutif du NPD Brome-Missisquoi.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :